News‎ > ‎

Bell lance un réseau sans fil de nouvelle génération

publié le 14 mai 2011 à 05:43 par lebonforfait .com   [ mis à jour : 14 mai 2011 à 05:53 ]
Bell lance un réseau sans fil de nouvelle génération 
12 mai 2011 | 08h06  
Mise à jour: 12 mai 2011 | 12h40

Michel Munger
Publié sur Argent

Afin d'éviter un autre retard coûteux en matière de technologie sans fil, Bell Canada (BCE) suit le mouvement amorcé par la concurrente Rogers (RCI.B), afin de lancer dès 2011 un réseau LTE dans certains marchés au Canada.

 (Photo: Agence QMI)

Le géant des télécoms signale ses intentions jeudi matin, lors du dévoilement des résultats financiers de son premier trimestre.

La technologie LTE est vue comme une candidate à l'appellation de réseau 4G, ce qui en fait un successeur possible aux réseaux 3G actuels. Le 4G doit atteindre une vitesse maximale de téléchargement de 1 gigabit par seconde pour la faible mobilité, et d'environ 150 megabits par seconde pour les clients détenant un téléphone intelligent.

Ce n'est pas pour rien que la compagnie montréalaise l'installe. Son retard dans l'adoption des technologies GSM avait permis à Rogers de lui damer le pion, tant pour la course aux abonnés qu'aux téléphones comme l'iPhone.

Bell indique que le déploiement à l'échelle canadienne d'un réseau LTE dépendra de la disponibilité de nouvelles fréquences dans la bande 700 MHz. Ces fréquences sont essentielles pour le bon fonctionnement des services d'itinérance échangés avec les États-Unis et le reste du monde.

Baisse de profits

Par ailleurs, Bell indique que ses profits du premier trimestre ont fondu de 28% pour atteindre 503 M$ ou 67 cents par action. Les résultats du même trimestre en 2010 étaient toutefois bonifiés par une vente d'actifs.

En excluant les éléments inhabituels, les profits nets de la période de janvier à mars 2011 se sont élevés à 543 M$ ou 72 cents par action.

Le sans-fil se porte encore bien chez Bell, qui a enregistré 80 648 ajouts nets d'abonnés lors du trimestre. Il s'agit toutefois d'une baisse comparativement aux 81 212 ajouts un an plus tôt.

La facture mensuelle moyenne par abonné au sans-fil a monté de 1,61 $ pour s'élever à 51,68 $. L'entreprise attribue cela au fait que les téléphones intelligents représentent maintenant plus de la moitié des activations brutes.

Bell souligne qu'elle a haussé ses investissements de 17% à 515 M$ dans ses activités pendant le premier trimestre afin de déployer la fibre à large bande vers les résidences et entreprises au Québec et en Ontario.

Hausse du dividende

Le dividende annuel de Bell monte de 5% à 2,07 $ par action ordinaire à partir du deuxième trimestre 2011. La compagnie indique que la clôture de l'acquisition du le réseau de télé CTV est survenue plus tôt que prévu, ce qui lui permet de hausser ses prévisions.

Le marché conclu a donné naissance à la la filiale Bell Média. L'entreprise croit que ses revenus croîtront de 9 à 11% lors de l'exercice en cours, contre les prévisions antérieures 1 à 2%. Le revenu par action devrait atteindre 2,95 à 3,05 $, contre une fourchette antérieure de 2,90 à 3 $.

Avec la collaboration de Louis-Pierre Côté

Comments