News‎ > ‎

BCE : un sans-fil payant, mais pas sans risque

publié le 12 oct. 2009 à 17:35 par lebonforfait .com   [ mis à jour : 13 nov. 2010 à 20:58 ]
Les Affaires . 13-11-2010
La concurrence s'annonce de plus en plus intense dans le secteur de la téléphonie sans fil, mais BCE est bien placée pour tirer son épingle du jeu, selon Greg MacDonald de Banque Nationale Financière.

La popularité grandissante des téléphones intelligents devrait permettre au géant d'enregistrer une croissance de 2 % de son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) en 2011, affirme M. MacDonald. BCE espère que le nombre de ses abonnés au téléphone intelligent croîtra de 74 %, grâce aux droits d'utilisation qu'elle a obtenus sur de nouveaux appareils, notamment l'iPhone 4.

Cette croissance n'est toutefois pas sans risque avec l'arrivée de Vidéotron dans le monde de la téléphonie sans fil. Bell, qui détient 39 % du marché québécois, est très sensible à l'arrivée de nouveaux joueurs dans la province, prévient Dvai Ghose de Canaccord Genuity. La stratégie de Vidéotron, qui veut d'abord recruter ses abonnés du câble, est cependant moins susceptible de toucher la clientèle de BCE, nuance Maher Yaghi de Valeurs Mobilières Desjardins. L'analyste rappelle que BCE a aussi relancé la marque Solo pour être plus concurrentielle. S.R.
Comments